lundi 11 avril 2011

Des p'tits chats, des p'tits chats, toujours des p'tits chats

Hello l'ami,
Aujourd'hui, c'est de bien sale poil que me revoilà. J'en ai ma claque des irresponsables, c'est pas nouveau mais quand même.

Oh le joli p'tit chat ! Je le veux !

Je vais te raconter l'histoire d'une fille (appelons-la Mlle L.) qui un jour a décidé d'adopter (même si c'est un bien grand mot) un petit chat. "Oh, quelle bonne idée !" me dis-je quand elle m'a appris la nouvelle, "tu l'as choisi dans un refuge ?"
Et bien non, elle avait une amie qui, responsable comme les trois quarts des gens de cette planète, avait une chatte non stérilisée et qui avait eu des petits. Mlle L. a donc décidé de prendre un petit mâle de la portée. Admettons.

Tu me connais, comme je voyais Mlle L. assez souvent, je lui en parlais, de son petit chat. "Comment tu vas l'appeler ? Tu comptes lui donner quoi à manger ? Fais la stériliser si c'est une femelle", etc. Je me suis pris le bec plusieurs fois avec Mlle L. parce qu'elle me disait qu'elle comptait lui donner des croquettes à 49 centimes à manger, et que les vaccins, pour elle, c'était inutile, quant au vermifuge... Elle ne savait même pas ce que c'était ! Je te passe les détails concernant le tatouage ou la puce électronique... Et aussi au sujet de la stérilisation, parce que pour Mlle L., les femelles c'est chiant parce qu'il faut leur donner la pilule, donc elle préfère prendre un petit mâle.

Donc bon, je me suis un peu fâchée, voyant quand même que Mlle L. était prête à tout (et surtout au pire) avec son chat (t'imagines le cocktail : une chatte qui prend la pilule, qui mange de la merde en croquettes, qui n'est ni identifiée, ni vermifugée, ni vaccinée et qui sort dehors... Espérance de vie 4 ans au mieux).
Et puis la coïncidence a fait qu'un jour, en présence de Mlle L., je me suis retrouvée à embarquer une minette supposée errante (je dis supposée parce qu'en fait ladite minette appartenait à quelqu'un, merci la puce électronique !) chez le vétérinaire pour la faire tester FIV et FeLV avant de l'amener chez moi, où déjà 2 chats vivaient paisiblement. Inutile de préciser que le test FIV-FeLV était pour Mlle L. une curiosité aussi inutile qu'onéreuse que jamais elle n'aurait pu avoir l'idée de faire faire à un chat.

Et puis, un jour, Mlle L. m'annonce que son chat est arrivé ! Sans l'ombre d'un doute, tu t'imagines bien que j'ai encore fait ma relou, et que je me suis remise à la questionner ("il a quel âge ? Tout juste deux mois !? Mais c'est trop jeune ! Ah tu t'en fous, ok, ben viens pas me demander conseil quand tu verras dans 6 mois que ton chat à des comportements complusifs agressifs ou qu'il devient obèse, hein"), à la tanner pour qu'elle achète des croquettes dignes de ce nom à son chat, qu'elle évite les boîtes, qu'elle le fasse vacciner et tout le toutim. Ce jour là, je crois que si j'avais pissé dans un violon, ça aurait sûrement abouti à quelque chose de plus intéressant.

Le temps passait, et Mlle L. me racontait régulièrement des petites histoires sur son chat, elle semblait attendrie de le voir faire ci et ça. J'avais fini par garder pour moi les réflexions que je pouvais me faire, et avais opté pour l'option Je-Trimbale-Un-Violon, que je trouvais désormais plus efficace.

Et aujourd'hui, quelle ne fut pas ma surprise !!!! Accroche-toi bien, l'ami. J'ai découvert aujourd'hui, en me baladant sur cette merveille qu'est la toile, que le chat de Mlle L. était en fait... une chatte !!! Et preuve en image en prime, une superbe photo du chat en question, avec une floppée de minimum 4 chatons lui mordillant allègrement les tétines. Comment veux-tu que je reste calme ???

Alors je suis désolée, c'est encore sur toi que ça va tomber, mais j'en ai plein le derche des irresponsables de ce genre, plein le fion des chats qui se transforment en chattes (on va me faire croire que c'est les OGM peut-être !), plein le fondement de tous ces humains complètement cons qui ne prennent même pas la peine de sexer correctement les petits dont la venue sur Terre est de leur seule faute, et qui perpétuent la prolifération de ces petites boules de poils innocentes qui finiront, elles aussi, noyées, balancées contre un mur, données sur le marché, mal nourries ou rapidement pleines d'une autre portée dont on ne saura encore que faire. Ben oui, parce qu'il ne faut pas se leurrer, si tu crois que ça va servir de leçon à Mlle L. et qu'elle va stériliser sa minette... Tiens, je te prête mon violon !

4 commentaires:

hébé a dit…

Aïe!
Quelle greluche!

Je crois que j'aurais foncé chez elle et lui aurais arraché la chatte.

oh! pardon!
:)

Mon fiston la semaine dernière n'a rien trouvé de mieux que de se faire pister par un chaton. Bon! On va dire que le chaton a adopté fiston.
On a pris le panier, direct véto (coryza, queue cassée...) et ce jeunot sera castré le mois prochain.

C'est pire que de l'irresponsabilité l'attitude de la greluche: c'est un manque total de conscience -pourtant avec tout ce que tu lui as dit, faut vraiment qu'elle soit née sans l'ombre d'un morceau d'empathie.

Kikekwa a dit…

Et accroche toi : elle m'a envoyé un sms pour me demander si c'était normal que les mamelles de sa minettes dégonflent... Elle a l'impression qu'elle n'a plus de lait, elle me demande si elle doit s'inquiéter !
Je ne sais pas moi, j'suis pas Madame Irma ou Nostradamus, quand t'as mal au bide tu me demandes pas si tu dois t'inquiéter, t'apelles ton toubib.
Y'a des jours, j'te jure, j'aimerais mieux tomber dans le coma pour pas avoir à supporter tout ça.

leschatsdumaquis a dit…

Tiens, moi ça m'irait bien aussi "le coma", je n'y avais pas pensé...

Le pire de tout est l'ignorance dont les gens en plus ne se rendent même pas compte ; la plupart ne se sentent pas concernés par la santé, l'éducation et le bien-être de leur animal ; on m'a dit dernièrement "je laisse faire la nature" !!!!!!!! Et la nature tu la laisses faire aussi pour toi ?? ; que ferions-nous sans nos médecins, dentistes, contraceptifs, nutritionnistes & tout le tralala ? Je vais te coller une rage de dents et on en reparlera

Les gens me tuent et encore plus les cacochymes qui ne veulent rien entendre

Rose

Kikekwa a dit…

L'argument du "je laisse faire la nature", c'est typiquement le genre de réponse que Mlle L. me donnait.
Je vois qu'on se comprend. Y'a vraiment deux mondes...
Tu parles d'ignorance, mais là ça ne peut plus s'appliquer à Mlle L. : je l'ai assez saoulée avec tous mes discours...