vendredi 24 juillet 2009

Je dénonce - N° 2

Salut ! La frite ?

Aujourd'hui, je vais te reparler de l'association ripoue, mais de façon bien plus amusante. En effet, je vais t'exposer quelques unes de leurs idées les plus ingénieuses, pour améliorer le sort des animaux.


Bon, je dois t'avouer qu'on a un peu brodé hier avec le pote, mais franchement, le fond est véridique.
Tu t'imagines bien que le truc qui revient systématiquement lors de toute discussion entre un militant et un passant lambda, c'est le sujet des animaux carnivores (et c'est souvent le lion qui est cité, cherche pas à comprendre). Alors, figure-toi (j'te conseille tout de même de t'asseoir, ou à défaut de prévoir de la place devant toi pour ne pas t'assomer quand tu te plieras en deux de rire) que les ripous, ils ont élaboré une idée très précise de ce que serait un monde vegan. Tu me connais, un monde vegan (ou le plus vegan possible), c'est pas moi qui vais dire non. Mais y'a tout de même des limites, que visiblement tout le monde n'est pas capable de poser.
L'asso ripoue, ils pensent que ce serait bien que plus aucun animal n'en mange d'autres. Donc ils suggèrent qu'on donne du tofu aux lions dans les savanes, pour leur éviter de bouffer les antilopes. Je les imagine bien, les membres de cette asso, prendre l'avion pour l'Afrique et jeter des blocs de tofu dans les herbes hautes face à une lionne qui crève la dalle.
Pis du coup avec l'ami hier, on s'est dit aussi que tant qu'à faire, fallait penser aux poissons, et leur fabriquer des armures en soja pour que les requins qui s'acharnent sur eux soient rassasiés avant d'attaquer la chair du petit poisson. Ou bien que les militants ripous pourraient plonger eux-mêmes dans la flotte avec du Tartimi ou des saucisses viennoises, et les proposer aux requins.
Continuons, et passons maintenant à des sujets bien plus petits : les coccinelles par exemple, au lieu de les laisser bouffer des pucerons, on pourrait leur donner de la luzerne germée et leur expliquer que le puceron a le droit de vivre. On pourrait acheter des souris en plastique (tu sais celles que tu peux remonter avec la petite clé sur le côté) et les faire courir dans les champs pour leurrer les rapaces, et les voyant plonger, on leur balancerait des bouts de seitan. Ou encore, déguiser les vers de terre en branches de bois et filer à la place des spaghetti aux hirondelles pour nourrir leurs petits.
Enfin bon, tout plein d'idées comme ça qui franchement, sont tout à fait géniales et surtout, qui vont faire avancer la cause animale ! D'ailleurs, j'parie que ce billet t'a rendu végétarien, si tu l'étais pas déjà :)

4 commentaires:

Torquemada a dit…

Que la premiere personne qui ose rire de notre utopie soit foudroyé sur le champ par dame nature!Repentez vous, car les lions mangeront du soja, et par défaut les hérétiques!

Anonyme a dit…

Très bien vu...;)

Dingo

Kikekwa a dit…

Eh ouais, c'est bien joli tout ça, mais faut arrêter les discours Facho-Bisounours si on veut sensibiliser les gens.

TAOMUGAIA a dit…

Le plus chiant, c'est de devoir éviter les moucherons qui s'écrasent sur le pare-brise de la voiture quand tu roules un soir d'été.
Puis-je rappeler qu'intrinséquement, la vie d'un moucheron a autant de valeur qu'un chien ou un panda ?