dimanche 3 octobre 2010

Merci, merci, merci !

Hi there, la pêche ?
Il fait tout moche, alors j'ai pensé à optimiser le temps qui passe, en écrivant un petit truc qui me fera beaucoup de bien.

C'est beau, hein ?
Bon, c'est pas trop le sujet. Tu connais des gens qui font des trucs et qui, en retour, attendent systématiquement que tu leur dises merci ? Attention, je ne parle pas des trucs pas obligés, genre les cadeaux ou les petites attentions qui font plaisir. Pour ça, tu peux dire merci, parce que c'était pas une évidence, ça n'allait pas de soi qu'on te l'offre, tu vois ?

Mais par exemple, imagine une maman qui reproche à son enfant une fois adulte, de lui avoir donné le biberon quand il était bébé. C'est complètement con, tu crois pas ? Comme si c'était pas juste NORMAL qu'un parent ne laisse pas mourir l'enfant qu'il a décidé de mettre au monde... Et pourtant j'te promets, des mères qui font ça, ça existe, enfin moi, j'en connais au moins une !

Sinon, y'a d'autres trucs du même genre, par exemple si tu vis avec quelqu'un, il se peut que la personne qui partage ton appart' ou ta maison te demande de la remercier quand elle aura mis la main à la patte. Comme si toi, t'en foutais pas une, ou pire, comme si toi, c'était normal que tu t'actives pour les tâches chiantes quotidiennes, et que le jour où l'autre personne lève le petit doigt, fallait sortir le tapis rouge, le chéquier et se mettre en congés pour lui offrir une semaine de détente bien méritée.

Ben figure toi que j'ai failli vivre ça, sauf que je vis avec une raie ! Et cette raie a fait bien pire : elle a décidé de faire une tâche chiante qu'on n'a pas fait depuis un moment. Du coup quand je suis rentrée, c'était trop cool ! Mais la raie a pris la couleur des fonds pollués, et pas celle des fonds beaux et purs, et elle a cherché les embrouilles, tu vois ? Genre elle est devenue exécrable, comme si j'avais tout faux ou si j'étais une autre raie qui compromettait leur survie, bref, elle était véner, quoi. Tu me connais, ça m'a gonflée, je me suis tirée dans le bureau bricoler quelques trucs.
Tout ça pour que ma raie revienne la bouche en cœur me dire que c'était du cinoche, que c'était la seule façon de me faire dégager de la pièce, pour qu'elle puisse me préparer une surprise et que j'avais intérêt à me magner si je voulais pas tout gâcher. Tu le crois, toi ?

2 commentaires:

Croco a dit…

Tiens, j'en ai un du même genre ici. J'ai beau lui dire que je goute fort peu ce type de manipulation, ça l'amuse toujours.

Kikekwa a dit…

Mouais, ben ma raie était trop fière d'elle aussi, j'en ai entendu parler au moins 2 jours...
Alors que ce soir là, j'ai mis au moins 30 minutes à me remettre de ce délire ! Ah, les hommes...