mercredi 1 juillet 2009

Non aux fleurs !

Une femme est poursuivie pour avoir planté des fleurs dans un parking. À Bodmin, en Angleterre, une fleuriste à la retraite a été menacée de poursuites en justice pour avoir planté des fleurs sur un carré d'herbe négligé au milieu d'un parking.

Jayne Bailey a enlevé de vieilles pierres désolidarisées et les a remplacées par des fleurs, encouragée par ses voisins. Cependant, le conseil régional des Cornouailles lui a demandé d'enlever les fleurs et de remplacer les pierres ou de payer pour les travaux de réfection. "Dans une lettre, on m'a dit que j'avais 28 jours pour les remplacer ou ils viendraient, feraient le travail et m'enverraient la note. Ils m'ont aussi menacée de prévenir la police et de m'accuser de dommage criminel. C'est de la folie bureaucratique. Il y a des gens dehors qui font des graffitis et c'est moi qu'on poursuit alors que je rends cet endroit plus beau" raconte l'ancienne fleuriste.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

En Cornouailles ? Ce sont les menhirs et dolmens de Stone Hedge qu'elle a déplacés ? Pas étonnant qu'on lui demande de tout remettre en place

losri a dit…

C'est vrai quoi... depuis quand on a le droit de remplacer du béton par du végétal !!!!!! Enfin la justice se pose là !!!! Trêve de plaisanterie... étonnant pour des anglais...

Croco a dit…

Tout va donc pour le mieux dans le meilleur des mondes !
Faites rentrer dans le rang cette dangereuse rebelle qui a osé planter des fleurs sans demander les sacro-saintes autorisations administratives.