samedi 21 février 2009

Le théorème Newton vs Einstein

Salut salut !
La patate ?
Newton et Einstein peuvent désormais dormir tranquilles, la relève est assurée.
Hier je parlementais avec une amie, quand nos réflexions se sont laissées absorber par la complexité de notre entourage, de notre environnement, et les relations interindividuelles qui peuvent naître entre les gens.
De là nous est venu le raisonnement selon lequel quand on rencontre beaucoup de gens, on en rencontre autant que quand on en rencontre peu. Ceci peut se vérifier avec la formule suivante (tout le fruit de notre travail se trouve en dessous, la stimulation de nos esprits, de notre créativité, de notre ambition, de notre raison, l'exacerbation de nos sens, l'explosion de nos connexions synaptiques, bref, tout, se trouve dans ce théorème) :

Selon le théorème n°5 :
Racine carrée des gens que tu rencontres/échelle de Richter
<=> 10 personnes rencontrées avant = 2 good feelings
BUT
tu rencontrais 40 ou 50 personnes par semaine = 8 ou 10 good feelings
AND
<=> 10 personnes rencontrées maintenant = 8 ou 10 good feelings
DONC E=M6

J'espère que c'est clair.

1 commentaire:

TAOMUGAIA a dit…

Il me semble qu'il y a un fait à prendre en considération : la base 100.
Autrement dit, si tu fréquentes 100rugbymen de Mont-de-Marsan qui aiment la chasse, le foie gras et la corrida, tu as moins de chance de te faire des vrais potes que si tu tapes ailleurs...