mardi 11 novembre 2008

Le gavage

L'Humain est constitué de tout un tas d'organes (poumons, rate, cœur, glotte, etc.), qui tous ont une fonction bien déterminée. Or, pour les Oies, le foie Humain a pour seule fonction d'être tartiné sur des carrés de pain de mie à l'occasion des repas de fête (un peu à la manière des ovules d'Humaines chez les Esturgeons, j'y reviendrai plus tard). Mais pour que ce foie soit tartinable, il doit être riche et crémeux à souhait.
La méthode employée par les Oies pour obtenir ce qu'elles nomment du "foie gras" consiste à gaver l'Humain, c'est-à-dire à le nourrir sans commune mesure avec ses besoins physiologiques. Intubé au moyen d'un entonnoir, l'Humain est rempli à ras bord de substances nutritives, jusqu'à ce qu'il ressemble à un petit Américain élevé au régime pop-corn - ice cream - hot-dog - sitcom - coca-cola. Lorsqu'il a atteint ce stade d'épanouissement maximal du tour-de-taille, il ne reste qu'à prélever son foie rendu savamment malade et à le servir frappé, accompagné d'un Sauternes doré et onctueux. Un raffinement culinaire qui ne masque en rien l'abomination de cette pratique.

Ceci est un communiqué de la SPH.

Aucun commentaire: