lundi 3 novembre 2008

C'est ton anniversaire...

... et c'est aussi celui de ta mère !

Tu crois quoi ? Tu crois que ça se fête pas, l'anniversaire d'un accouchement ? J'aimerais bien t'y voir, galérer pendant des heures pour pondre un Homo sapiens sapiens tout fripé, tout bleu... et qui fait du bruit, en prime ! Donc je te prie, à l'avenir, de souhaiter l'anniversaire du travail de ta maman quand c'est le tien.

Les anniversaires c'est franchement bien : tu prends de l'âge, des rides, du bide... C'est selon. Mais surtout tout le monde t'aime d'un coup, quand c'est ton annif, t'as pas remarqué ? Tout le monde il t'envoie des messages, il te fait des cadeaux... Alors il faudra un jour qu'on m'explique, - peut-être le peux-tu, cher lecteur ? - pourquoi on donne des cadeaux à des gens quand ça fait pile poil un tour de plus que la Terre elle a fait sur elle-même depuis qu'ils sont venus au monde. C'est bien joli tout ça, mais c'est typiquement Homo sapientesque. C'est la Terre qu'il faut remercier d'avoir eu le courage d'entreprendre une nouvelle danse, seule face à elle-même, et en plus en portant toute la connerie des 6 milliards-et-des-brouettes individus qui la peuplent !

Bon, je dis tout ça mais j'aime bien quand c'est mon anniversaire quand-même. Une fois on m'a offert un super cadeau : un bout de papier avec écrit dessus que j'avais droit à un poème. Une autre fois on m'a offert à manger. Une autre fois encore, on m'a offert de la musique, ou tout ce que tu peux imaginer... Mais mon cadeau préféré, c'est le cadeau de non-anniversaire : le cadeau qu'on t'offre alors que c'est écrit nulle part qu'il y a une occasion de t'en offrir un ! Celui là c'est le plus vrai de tous les cadeaux, tu sais, pas celui que tu offres pour montrer que t'es quelqu'un de bien... (bah oui faut suivre !)
En fait si j'ai bien compris les anniversaires c'est comme le travail, ça sert à se faire passer pour quelqu'un de bien, alors que t'as tout de même vachement plus d'occasions d'offrir des cadeaux à ton pote le reste du temps que quand c'est son anniversaire... Mais non, toi comme un con tu profites du seul jour où tu sais que tout le monde aura la même idée que toi pour lui céder généreusement un ancien CD que t'écoutes plus, des fleurs fanées de la veille ou un cadre de chez Confo sorti en un petit million d'exemplaires, que t'as d'ailleurs le même au dessus de ton lit, tiens, t'avais oublié hein ?
Enfin voilà, faut pas m'en vouloir mais si un jour tu m'offres un cadeau, essaye de faire en sorte que ce soit pas le jour de mon anniversaire, ça prouvera, d'une, que t'as lu mon article, et de deux, que t'es capable de penser à moi sans que ce soit écrit sur ton agenda ;)

Aucun commentaire: