jeudi 23 octobre 2008

La mauvaise foi

Tu as déjà eu à faire à une personne pleine de mauvaise foi ?
Si oui, alors je vais te replonger dans ce souvenir alambiqué. Si non, tu vas découvrir les joies de l'art de dissimuler avec adresse et aplomb les faits ou les dires les plus évidents. Tu risques aussi de découvrir que ton "non" de tout de suite était en fait un oui que tu ignorais.

La mauvaise foi, c'est quoi ?
C'est par exemple quelqu'un qui vole une confiserie dans un étalage et, pris sur le fait, qui le nie avec aplomb, la bouche pleine : "nôon c'f'est p'f'as môoi !"
Là c'était l'exemple de base.
Mais ça peut aussi être quelqu'un qui use et abuse d'une situation, d'argent, de la bonté d'autrui... dans son intérêt personnel, et qui le nie tout aussi habilement : "je faisais cela pour ton bien".
Figure toi que je suis confrontée en ce moment dans ma vie à une personne remplie, méga remplie, totally full of mauvaise foi. Et c'en est vite pénible, parce que cette personne me cherche des puces en prime, elle ne peut pas simplement me laisser en paix, non, il faut qu'elle en rajoute, avec plein de mensonges, d'inventions, de contradictions plus gros qu'elles. Peu importe.
La mauvaise foi c'est drôle quand c'est pour de faux. Par exemple, un prof qui se trompe va dire : "c'était pour voir si vous suiviez", on la connaît tous celle la.
Là où la mauvaise foi devient vraiment ennuyeuse, c'est quand elle est utilisée aux dépens d'autrui, et même parfois contre quelqu'un. Tous comptes faits, ce n'est pas la mauvaise foi qui est gênante mais l'usage que l'on en fait. Quand elle est utilisée pour se défendre ou se protéger ou plaisanter, elle a souvent lieu d'être, bien qu'il s'agisse tout de même d'une manière assez ridicule et impuissante de tenter de sauver la mise. Mais si la mauvaise foi est un outil de séduction, d'attaque, de détournement... je te conseille de savoir la repérer de loin si tu ne veux pas finir comme un crapaud qui cherche un abri pour se protéger des pas de géants des hommes ou des roues de leurs voitures. Et à savoir te défendre par un comportement un peu plus responsable !

Aucun commentaire: