jeudi 8 mai 2008

S'il n'y a plus de guerres...

... de quoi les marchands d'armes vont-il vivre ?
Non à la paix ! Oui à la viande !


En voilà une réflexion qu'elle est stupide.

Voici quelques réponses (très profondes parfois) proposées par X ou Y :

"Ça dépend quelles armes : les trafiquants d'armes de guerre seront en faillite. Les vendeurs d'armes de chasse n'y verront aucune différence."

"Honnêtement, ils peuvent vivre de pilules puisque l'argent des marchands d'armes et les pharmaceutiques sont avec l'huile ceux qui gouvernent la planète.
On récolte ce qu'on a semé !"

"Il y aura toujours des guerres, ne rêve pas."

"On s'en fout de quoi vivront-ils !!! Ils se recycleront c'est tout, en autant que les guerres cessent c'est ça qui importe."

"Bravo. Merci pour cette question. Et bien c'est parce que ce même argument nous est servi à longueur de journée quand on parle d'abolition de la viande (et donc du meurtre de millions d'animaux). On nous bassine avec des "et tout ceux qui vivent de la boucherie... tu y penses ?" Et bien oui, on y pense, mais il me semble que comme pour ce qui est de la guerre, les considérations économiques ne peuvent pas être une raison de tuer, de faire souffrir ou d'exploiter.
Ceux qui vendent des armes de guerres devront se recycler si les guerres cessaient pour toujours. Le monde est ainsi fait. L'économie s'adapte continuellement. C'est parfois dur. Mais dans certains cas (la guerre ou le génocide quotidien des animaux d'élevage) c'est plus que préférable même si la transition risque de faire souffrir certains."

Aucun commentaire: