jeudi 8 mai 2008

Discours d'un chasseur

[ J'ai corrigé les fautes d'orthographe ]

Je pense que partir de l'idée que l'homme peut vivre sans viande est une énorme erreur. Il n'est pas fait pour ça, nous sommes omnivores !

À ce propos, exigez-vous de vos enfants qu'ils ne mangent pas de viande eux-aussi ?

Tu dis que notre activité implique la mort d'un individu sensible...

Je ne pense pas qu'un oiseau ou une biche ait des sentiments.
Certes elle souffre, mais cette souffrance est-elle comparable à celle d'un homme ?
Un oiseau réfléchit-il ? Sait-il qu'il peut mourir ? A-t-il conscience de lui-même ?

C'est un animal que diable !



2 commentaires:

Anonyme a dit…

léta que t a dire kun animal néprouve po de sentimen, nimporte kel animo ressen lé chose,il souffre, il souri ,il pleure mé pa forcémen kome ns!!!!c nimporte kwa ke lé home pense ka bouffer et le reste i sen foute meme si c pour tué un animal sans defense c completemen con é débile!!!!ta po de cervo pour dir sa !!!!

Qui Que Quoi a dit…

Anonyme, j'ai rien compris à ton commentaire, je sais pas à qui tu parles, à moi ??
Je sais pas si tu as fais un tour sur le reste de mon blog, mais je sais pas pourquoi j'ai l'impression que non. Et que du coup tu n'as pas compris que ce n'est pas moi qui ai écrit cette daube au dessus, que je me suis contentée de la retranscrire ici parce qu'elle m'a fait rire.
Et puis j'ai pas le décodeur langage SMS :)
Enfin merci d'être passé, et puis ben à une prochaine peut-être alors :)