dimanche 9 juillet 2006

Festival des Terre Neuvas 2006

Bobital, petite bourgade près de Dinan (22), accueille tous les ans de plus en plus de festivaliers le premier ou le 2ème week-end de Juillet.
Bilan de cette année 2006 :

Vendredi

Les Dandy Wharols : juste entendu de loin !!! Sniffff... Et en plus il pleut.
Bénabar : vu juste la fin, très sympa. Mais il pleut toujours.
Indochine : agréablement surprise, même si peu enthousiasmée avant d'y aller. Bien au taquet, bien chaud, bien hard, bien sex, bien rock... Bien quoi. Mais bon, il pleut.
K-tribe : vu un petit bout pendant notre pause-jambes au stand de merchandizing, à l'abri des gouttes, intéressant.
Les Wampas : Didier, fidèle à lui même... Quand c'est pas une séance de baise avec Nicola Sirkis, c'est le strip tease et l'étalage de boue -partout- sur le corps. Il continue de balancer son micro comme un taré sur les tonneaux et les amplis (sans le casser) et balance sa chaise de salon de jardin dans la tronche des gars aux premières loges. Bref, rien n'a changé. Ah si, il pleut plus !

Samedi :

Patrice & The Shashamani band : Vraiment sympa, ces airs reggae et ces mélodies qui vous prennent le corps. Un bon moment.
Jean-Louis Aubert : Loin d'en être fan, j'ai tout de même apprécié ce concert, qui me rappelle mes -tendres ?- années quand j'avais 8 ou 10 ans... Des chansons qu'on n'oublie pas, qu'on retrouve intactes avec toujours autant de plaisir, ou pas.
Mickey 3D : n'en suis pas fan non plus, mais j'aime leurs textes. Aussi ça m'a fait plaisir de les entendre, même si j'ai pas mal discuté pendant ce concert...
Chuck Berry - Jerry Lee Lewis - Little Richard : je m'attendais à quelque chose d'énorme, c'est pour eux que je me suis déplacée à Bobital, et je n'ai vu que des stars corrompues qui méprisent leur public. Une chanson, 10mn de pause le temps que je change de gratte et que je boive mon verre, une autre chanson un peu bâclée, puis là je dois vérifier un truc avec un gars de la régie, une chanson... En soi, il n'y a rien à dire, les gars sont très bons, c'est un fait. Mais c'était loin d'atteindre mes espérances.
Trust : Pitié, plus jamais ça. Je me suis fait chier comme un rat mort. La première chanson est sympa, loin d'être sensationnelle, un "boum boum tchak, gaboum boum tchak" très classique. La deuxième chanson passe pas trop mal, un "boum boum tchak, gaboum boum tchak" très classique... À la troisième chanson, le "boum boum tchak, gaboum boum tchak" devient lassant. Je te passe la suite.
Les beautés vulgaires : un autre groupe pour lequel je suis allée à ce festival cette année. Après une bonne sieste pendant Trust, me voilà plutôt en forme, et ravie de constater qu'eux aussi sont au top ! Un concert chaleureux, brillant, beau, juste comme il faut ! Des gars simples et sympa, deux guitares, deux saxos, une panoplie d'autres batterie, accordéon ou derbouka pour nous faire bouger suffisamment pour ne pas avoir de mal à s'endormir. Excellent souvenir, mémorable.

Aucun commentaire: