jeudi 13 avril 2006

Dis-le avec des mots

« GENRE »

Maintenant qu’il n’y a plus ni masculin ni féminin, le mot ne sert plus qu’à définir les catégories marketing du business culturel : fantastique, gore, électro, punk rock et autres. Du coup, on étiquette tout, quitte à demander dix fois par jour : "Mais c’est genre comment ? Convivial ou plutôt coincé ?" Et l’on répond toujours un truc genre "Ben, c’est genre sympa mais un peu strict".

Sens véritable

• Le genre de question qu’on a tendance à ne plus se poser : "Au fait, ça veut dire quoi ce que je suis en train de dire, déjà ?"

Usage souhaitable

• Réhabiliter d’urgence la notion oubliée de "mauvais genre" pour redonner un sens à la critique. Tous les genres ne se valent pas, loin de là. C’est genre une évidence.

Aucun commentaire: